Plus de 60 pèlerins de la paroisse Sainte-Thérèse-Sainte-Anne-de-Thévalles, dont 12 résidents du foyer Thérèse Vohl, ont profité du dimanche de la Joie, celui qui nous permet d’entrevoir la Joie du Christ Ressuscité, pour vivre une journée spirituelle commune.

Au programme : (re)découvrir ceux qui, quotidiennement, veillent sur l’église de Sainte-Thérèse : la famille Martin ! En effet, des reliques des époux Louis et Zélie Martin ainsi que celles de leur célèbre fille Thérèse sont présentes dans l’église.

La journée fut dense : les pèlerins ont commencé leur mâtinée par la messe en la basilique Notre-Dame d’Alençon, lieux où les époux Martin se sont mariés, un 13 juillet, à minuit. Puis, après le déjeuner, ils ont découvert la maison familiale, où celle qui deviendra Sainte Thérèse de l’Enfant-Jésus a vu le jour. Lieu de joie, c’est aussi là que Zélie Martin parti rejoindre le Père, à la suite d’une longue maladie. Au fil d’une visite guidée, les mayennais ont pu découvrir, dans les rues d’Alençon, les lieux fondateurs de la famille Martin : de l’horlogerie de Louis, au pont de la rencontre entre les deux époux, pour les paroissiens de Sainte-Thérèse-Sainte-Anne-de-Thévalles, la famille Martin n’a plus de secret pour eux !

Une partie des pèlerins devant la maison natale
Cliquer sur l’image pour l’agrandir