Magnifique 1ère semaine d’un pèlerinage avec 26 pèlerins des diocèses de Laval et de Vannes.
Nous passons entre les gouttes, bénédiction pour les locaux, mais surtout nous accueillons les bénédictions du Seigneur.
Quelle grâce que de pèleriner en Terre Sainte pour faire de sa vie un grand pèlerinage.
Unis dans la prière.
Père Pierre-Marie

Cliquer sur les photos pour qu’elles s’affichent en grand format.

Messe dans le désert du Sud de la Jordanie.

Mont Nébo en Jordanie d’où Moïse a vu la Terre Promise avant de mourir.
Le serpent d’airin.

Depuis la Mer Morte en Jordanie, coucher de soleil sur Jérusalem.

Basilique de l’Annonciation.
Procession aux flambeaux.

Sur le lac de Tibériade.

La primauté de Pierre.
Pierre, m’aimes-tu ?
Pais mes brebis.

A la synagogue de Capharnaüm.

Mosaïque près de la maison de Pierre à Capharnaüm.
Le paon, symbole de la vie éternelle.

Deux paroissiennes de Mayenne, Maryvonne et Brigitte, au monastère de Pétra, en Jordanie, après une longue ascension. La Terre Promise est en vue.

Deux paroissiens de Moulay et Grazay, à Nazareth, devant l’église orthodoxe bâtie sur la source où Marie venait chercher l’eau avec les femmes.

Ici, le SAUVEUR est né.

Là, soeur Laudy avec sa communauté des soeurs de la charité, accueille à Bethléem, les enfants abandonnés, dans les territoires palestiniens.
Aujourd’hui, 21 mars, fête des mères ! L’Eglise est une mère.

Jardin des oliviers.
Cet olivier de 2300 ans a vu le Christ.

Temps de prière dans la prison où Jésus a passé quelques heures, dans la nuit du jeudi saint au vendredi saint.
Sur le site du palais de Caïphe, l’église St Pierre en Gallicane (« au chant du coq ») a été construite. C’est là où Pierre a renié Jésus, mais là aussi où il s’est repenti, quand Jésus a posé sur lui son regard.

Chemin de croix, à Jérusalem, le long de la voie douloureuse empruntée par Jésus.

Chaque pèlerin tient à vénérer le tombeau du Christ, au Saint Sépulcre, qui est surtout le lieu de la résurrection. Quelle foi des foules !

Notre pèlerinage se termine à l’abbaye bénédictine d’Abou Gosh, un des 3 lieux présumés d’Emmaüs.
Le frère diacre, Olivier, nous a dit que leur vocation de prière s’incarnait dans une présence cordiale, au milieu de 2 peuples (israélien et palestinien) et de 3 religions (judaïsme, christianisme, islam).

Joie, espérance, confiance, culture de la rencontre, justice et miséricorde, patience dans l’épreuve, yallah (en avant avec Dieu).

Statue de Ste Anne et Ste Marie, à l’église Ste Anne de Jérusalem, propriété de l’état français.